Jan 5, 2021
96 Views
2 0

Top 10 des résolutions financières pour 2021

Written by Seb
Temps de lecture estimé : 9 minutes

Top 10 des résolutions financières pour 2021

Bonne année ! 2020 étant enfin terminée, il est temps de prendre de bonnes résolutions pour 2021. Et pourquoi pourquoi pas commencer par des résolutions financières ?

J’aimerais vous donner mon top 10 des résolutions financières à prendre pour 2021. Chacun des points ci-dessous vous aidera à améliorer votre situation financière, et la plupart d’entre eux sont des trucs que vous pouvez faire avant de passer au suivant.

Mon top 10 des résolutions financières pour 2021

1. Calculer votre valeur nette

Un excellent point de départ. Si vous voulez vous fixer des objectifs financiers, il est nécessaire de savoir d’abord où vous en êtes.

Ce n’est pas une équation compliquée : Vous additionnez vos actifs, vous soustrayez vos passifs, et le résultat est votre valeur nette.

Qu’est-ce qu’il faut inclure ? Pour ma part, j’inclue tous mes comptes bancaires, comptes d’investissement, valeur d’achat immobilier (sans tenir compte d’une éventuelle prise de valeur), 2èmes et 3èmes piliers, etc.

Je n’inclue pas tout ce qui se déprécie comme ma voiture, ou tout ce qui a une valeur plus sentimentale que financière, tel que des bijoux ou appareils électroniques (ordi, télé, etc.).

Ensuite, je tiens à jour régulièrement un fichier dans lequel j’ai tout noté. Je fais cet exercice une fois par mois, autour du 15.

C’est un peu long à mettre en place au début car il faut tout rassembler et savoir ce qu’on veut intégrer, mais une fois que c’est fait, la mise à jour mensuelle ne demande que quelques minutes.

Une fois toutes les données entrées, j’en ressors un graphique comme celui-ci :

Valeur nette

Ma valeur nette au 15 décembre 2020

Je n’en ai encore jamais parlé mais je donnerai prochainement plus de détail par rapport à ce graphique de valeur nette. Pour l’instant je suis encore en phase de collecte de données car je m’y suis pris un peu tard pour constituer ce fichier.

Mais juste pour info, j’ai commencé le 31.12.2019 et on voit qu’en une année j’ai augmenté ma valeur nette de 60K CHF, soit environ 16% d’augmentation. Et vous ? Savez vous de combien vous avez augmenté votre valeur nette, sans l’avoir mesurée ? 😉

2. Suivez votre portefeuille

Encore une fois, nous voulons juste savoir où nous en sommes. Que possédons-nous ? Dans quels comptes ? Quels sont les résultats de ces investissements ?

Vous avez peut-être des investissements dans plusieurs endroits : un compte DEGIRO, un 2ème pilier auprès d’une caisse prévoyance, plusieurs 3ème piliers (Finpension, bancaire, etc.), une assurance-vie, etc. Il est très utile de tout garder au même endroit pour pouvoir tout voir en un coup d’oeil.

Pour ma part, j’ai tout intégré dans mon fichier « Valeur nette », ce fichier n’est rien d’autre qu’un tableur Google Sheets que je tiens à jour manuellement.

Une fois par mois, je mets à jour la valeur de chaque actif. Je l’ai configuré pour calculer la répartition globale des actifs et me dire quelles classes sont sous-pondérées ou surpondérées par rapport à la répartition des actifs que je souhaite. Cela facilite le rééquilibrage et est très joli.

3. Suivez vos dépenses

Une nouvelle fois, si vous voulez savoir comment vous vous en sortez financièrement, vous devez en garder une trace d’une manière ou d’une autre. Comme les dépenses sont un élément clé de votre taux d’épargne et de votre pécule nécessaire pour vous considérer comme financièrement indépendant, il est important de savoir combien vous dépensez par mois et par an.

Vous pouvez le faire de manière aussi vague ou précise que vous le souhaitez. Avant d’avoir un blog, je savais à quoi ressemblaient mes factures de carte de crédit et combien je payais pour les grosses dépenses comme les impôts, mais c’est tout.

Une fois que j’ai eu un blog, j’ai commencé à le suivre de plus près pour prouver au monde et à moi-même que la liberté financière n’est pas une mythe, mais qu’elle est bien possible et accessible.

J’ai simplement commencé à utiliser la technique décrite dans l’article « connaître ses dépenses« . Ceci me permet de savoir où va mon argent, afin de facilement pouvoir identifier les éventuelles fuites que je pourrai avoir et les corriger.

Lorsque vous êtes plus attentif à la destination de l’argent, vous pouvez plus facilement identifier les domaines dans lesquels vous pourriez faire des économies et vous assurer que vos dépenses correspondent bien à vos priorités. Si vous ne l’avez pas encore fait, commencez à suivre vos dépenses en 2021.

4. Rédigez un énoncé de politique d’investissement

Cela peut sembler fantaisiste et compliqué, mais c’est quelque chose que vous devriez pouvoir accomplir assez rapidement. Cela peut être aussi simple que vous le souhaitez.

Commencez par une répartition souhaitée des actifs. Dressez la liste des comptes dans lesquels vous allez investir. Vous pourrez ensuite les remplir.

Pour moi par exemple, j’ai fait quelque chose qui ressemble à ça :

  • Compte impôts : 16% de chaque revenu touché (salaire, loyers immobiliers, etc.).
  • Compte d’investissement DEGIRO : 1’000 CHF par mois au minimum.
  • Mon 3ème pilier Finpension : 232 CHF par mois -> (6883 – 4096 (assurance-vie liée)) / 12.
  • Compte épargne voiture : 350 CHF par mois.
  • Etc, laissez libre court à votre créativité.
Vous voulez gagner plus d'argent ?

Recevez notre ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples pour économiser de l'argent rapidement et efficacement ! (+bonus inclus)

Je déteste aussi les spams. Votre adresse ne sera jamais transmise à un tiers.

5. Augmentez votre taux d’épargne

Si vous vous demandez combien vous devriez économiser chaque année, je vous recommanderai généralement d’essayer de vivre avec la moitié de votre salaire net.

En d’autres termes, il faut épargner et investir autant que ce qu’on dépense.

Si vous y parvenez, vous passerez de l’état de pauvre, à celui d’indépendance financière et d’activité professionnelle en une quinzaine d’années, selon les conditions du marché.

Si vous avez suivi vos dépenses, vous pourrez peut-être repérer les dépenses qui ne correspondent pas à vos objectifs à long terme. Il se peut que certains abonnements ou services ne soient pas vraiment utilisés ou ne soient pas vraiment nécessaires.

L’autre facette de votre taux d’épargne (calculez le vôtre ici) est le revenu. Pouvez-vous augmenter vos revenus ? Négocier une augmentation ? Créer d’autres revenus ?

Le taux d’épargne moyen en Suisse est de 14.4% (en 2019, selon l’OFS), essayons d’exploser cette moyenne en passant déjà à 20%, ensuite à 25%, puis 30%, etc. Un taux d’épargne qu’on peut déjà considérer de bon, est de 40%, 50% est presque un luxe… Mais si vous y arrivez, pourquoi pas 🙂

Faites en sorte que cela se produise en 2021.

Pour ma part, au 31.12.2020, j’avais un taux d’épargne de 36%. Je vais le recalculer d’ici quelques mois car mes derniers investissements devraient me permettre de me rapprocher furieusement des 41%, voici une simulation :

Taux d'épargne

Comment j’ai fait ?

Aucun miracle ou tour de passe-passe :

  1. Une bonne gestion de mes dépenses,
  2. Un état financier solide,
  3. Recherche constante d’investissements me permettant d’augmenter mes revenus passifs,
  4. That’s it ! 🙂

Coaching

Séance de coaching

Vous voulez aussi augmenter votre taux d’épargne de manière significative ? Je peux vous aider à y parvenir dans une séance de coaching.

Attention : Les places sont limitées !

Dans cette séance de coaching intensive en face-à-face virtuel, je vous aide à analyser vos dépenses et à mettre en place votre état financier. Augmentation de votre taux d’épargne et retour sur investissement assurés dès la première séance de coaching !

Réservez votre séance dès maintenant !

6. Comprendre vos impôts (et ce que vous pouvez faire pour les réduire)

Quand vous comprendrez comment vos impôts sont calculés, vous serez mieux à même de payer moins.

Malheureusement, ceux d’entre nous qui travaillent pour gagner leur vie ne peuvent pas faire grand-chose pour réduire leurs impôts. Les revenus gagnés seront toujours soumis à l’impôt, surtout si vous avez un haut revenu. Plus le revenu est haut, et plus le taux d’imposition est élevé

Toutefois, vous pouvez influer sur votre facture fiscale finale. Voici quelques exemples de moyens de réduire mes impôts :

  • Cotisation supplémentaire au 2ème pilier,
  • Cotisation au 3ème pilier (attention, max 6883 CHF en 2021, pas la peine de mettre plus),
  • Travailler moins (gagner moins = moins d’impôts et plus de temps libre).

Il y a quelques astuces simples comme celles-ci, sinon, pour aller plus en détails, vous pouvez consulter ce guide d’optimisation fiscale, toujours d’actualité et pour un bon bout de temps.

7. Optimisez vos plans de remboursement de dettes

Si vous avez des dettes, prévoyez de les rembourser d’une manière qui vous convienne, mais gardez en tête que le plus vite est le mieux.

Bien sûr, toutes les dettes ne sont pas mauvaises (voir l’article « Bonne dette vs mauvaise dette« ), mais il est bon de ne pas s’endetter avec des passifs.

Si vous avez des dettes à taux d’intérêts élevés comme ceux des cartes de crédit, vous devrez d’abord vous concentrer sur celles-ci.

8. Gagnez du cashback sur vos achats

On est et on sera toujours obligé de dépenser de l’argent, que ça soit en faisant des courses, en payant des assurances, en payant nos impôts, etc.

Et si on commençait à toucher un cashback pour ces dépenses ? Le cashback, c’est simplement le fait de récupérer une partie de l’argent dépensé.

Je parle de ça en détail dans l’article « Cartes de crédit – le meilleur combo en Suisse« , où j’explique que la carte American Express Cashback de Swisscard offre un cashback de 1%.

Cashback-cards_3

Swisscard Cashback Amex – Visa – Mastercard

Ces cartes Cashback peuvent être commandé en ligne via ce lien : https://www.cashback-cards.ch/fr/.

CADEAU : Utilisez le code promotionnel FC40X9CJG lors de votre commande de carte et recevez un cadeau de 40 CHF dès que vos cartes seront émises. Un petit cadeau de fin d’année assez sympa pour souscrire à un truc gratuit 🙂

Lorsque l’AMEX n’est pas utilisable, j’utilise la carte Cumulus-Mastercard, qui offre un cashback de 0.33%.

Carte Cumulus-Mastercard

La carte Cumulus-Mastercard – au design personnalisable

Mais comment payer son assurance maladie avec une carte de crédit ?

Hé bien, j’ai trouvé une petite « faille », que j’exploite depuis quelques temps… Voici comment :

Je passe par ma Revolut ! Les cartes Cashback et Cumulus ne permettent pas de faire de paiement sur un IBAN, mais Revolut le permet.

Alors ce que je fais c’est ça : Je charge ma Revolut depuis la Cumulus-Mastercard (impossible depuis l’AMEX Cashback malheureusement), puis je verse le montant chargé depuis Revolut sur mon IBAN classique, et je fais un paiement depuis mon compte bancaire à Cembra, qui gère la Cumulus-Mastercard.

En gros, pour une facture d’assurance de 400 CHF, point par point, ça donne ça :

  1. Chargement de ma Revolut de 400 CHF en utilisant ma Cumulus-Mastercard pour ajouter de l’argent. Le chargement ne prend que quelques secondes et je touche 0.33% de cashback,
  2. Versement de 400 CHF depuis Revolut sur mon compte courant via IBAN. Ce versement prend environ 1 jour,
  3. Paiement de la facture d’assurance de 400 CHF de manière classique depuis mon compte courant,
  4. Paiement de 400 CHF à Cembra.

Aucune surprise à la fin du mois vu que les 400 CHF ont été payés à Cembra et la facture d’assurance maladie a aussi été réglée. Et on n’est même pas dans une zone grise, vu que Revolut permet de payer sur un IBAN sans frais, c’est donc une assez bonne combine 🙂

Attention cependant à une chose : Un chargement Revolut ne peut pas dépasser 2’000 CHF par jour avec la Cumulus-Mastercard, si vous avez de grosses factures vous aurez intérêt à faire ceci en plusieurs fois et sur plusieurs jours.

9. Lire un livre de finances personnelles (par mois).

« Je ne sais pas par où commencer » – une phrase bien connue.

Je m’imagine parfois une personne qui surfe sur le web à la recherche de choses et d’autres, et qui tombe sur ce blog pour la première fois.

Difficile de croire un type qui écrit des trucs sur les finances personnelles et dont on n’a jamais entendu parler, non ? 🙂

Hé bien dans ce cas, je ne peux que vous conseiller de commencer par de la lecture. J’ai écrit quelques revues de livres que vous pourrez retrouver ici :

La meilleure manière pour commencer à mon avis est :

1. Rich Dad Poor Dad (Père Riche Père Pauvre) de Robert Kiyosaki

2. Le cadran du cashflow de Robert Kiyosaki

3. La semaine de 4 heures de Tim Ferriss

4. L’autoroute du millionnaire la voie express vers la richesse

10. Faire son premier investissement

Commencez avec la bourse. N’ayez pas peur, vous avez très peu de chance de perdre 100% de votre investissement.

Bien entendu, des risques de perte existent, mais perdre 100% est quasiment impossible (en utilisant des instruments financiers standard).

J’ai créé un excellent tuto pour débuter en bourse : « Comment acheter des ETFs gratuitement sur DEGIRO ?« .

DEGIRO est un courtier en ligne excellent, car ses frais de courtage sont incroyablement bas. Si vous commencez à investir en bourse et n’avez pas encore de courtier, je vous conseille vivement de vous tourner vers eux. Voici un tuto détaillant comment créer un compte DEGIRO.

Si vous le suivez à la lettre, de 1. vous ne prenez quasiment aucun risque (c’est la méthode que j’utilise moi-même chaque mois); et de 2. vous ne paierez aucun frais de courtage.

Vous pouvez aussi imaginer investir dans l’immobilier. Vous trouverez certainement des rendements plus intéressants, mais ça vous demandera plus de temps et d’argent. A vous de voir comment vous êtes prêt à investir et à vous investir 🙂

Et vous ?

A vous maintenant ! Quelles résolutions avez-vous pris pour 2021 ?

Divulgation : cet article contient des liens d’affiliés, ce qui signifie que je toucherai une commission si vous décidez de commander un produit cité via un des liens ou code promotionnel proposés, sans aucun coût supplémentaire pour vous. Merci d’utiliser ces liens !

Coaching

Séance de coaching

Accédez à mon service de coaching officiel.

Attention : Les places sont limitées !

Dans cette séance de coaching intensive en face-à-face virtuel, je vous aide à analyser vos dépenses et à mettre en place votre état financier. Retour sur investissement assuré dès la première séance de coaching !

Réservez votre séance dès maintenant !

Vous voulez gagner plus d'argent ?

Recevez notre ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples pour économiser de l'argent rapidement et efficacement ! (+bonus inclus)

Je déteste aussi les spams. Votre adresse ne sera jamais transmise à un tiers.

Commentaires sur Top 10 des résolutions financières pour 2021

4 réponses à “Top 10 des résolutions financières pour 2021”

  1. Avatar Jack dit :

    Hello,
    Petite question/remarque pour le point 8 et le rechargement de Revolut avec la Cumulus-Mastercard. Je faisais ça durant un moment, mais à partir de juin 2020, les versements de ce type ne donnent plus droit aux points Cumulus. Alors je vois trois possiblités : 1) tu es passé entre les mailles du filet en juin 2020, 2) ça rapporte à nouveau des points, 3) tu ne reçois plus de points mais tu ne t’en es pas rendu compte.

    Pourrais-tu vérifier si tu reçois les points ? Merci beaucoup !
    Et merci pour l’article

    • Seb Seb dit :

      Salut Jack,
      Merci pour ton commentaire.
      Ca fait depuis hier que je cherche des infos à ce sujet mais impossible à trouver quoi que ce soit d’officiel.
      Tu aurais pas une référence par hasard ?
      J’aimerai aussi demander directement à Cumulus-Mastercard, mais je ne sais pas qui contacter sans devoir passer un coup de fil et avoir tous les papiers sous les yeux (je t’avoue que je n’ai pas le temps pour ça).

  2. Avatar Jack dit :

    Non je n’ai pas d’info ni de document officiels à ce sujet. Mais en juin 2020, quand j’ai remarqué que je ne reçevais plus les points, j’ai envoyé un coup de fil pour comprendre. Et ils ont juste dit qu’à partir de là, ils considèrent les top-ups Revolut comme des « transactions en espèces » et donc ne donnent plus de points.

  3. Seb Seb dit :

    Ok c’est noté, je vais voir comment je peux me renseigner à ce sujet.
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.