Mai 31, 2020
510 Views
1 0

Stratégie bourse : Croissance de dividende

Written by Seb
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Stratégie bourse : Croissance de dividende

Je vais vous présenter une autre méthode d’investissement en bourse. La méthode de croissance de dividende, aussi appelée DGI en anglais, pour Dividend Growth Investing.

Pour cette méthode, nous allons rechercher ce qu’on appelle des aristocrates du dividende.

Les aristocrates du dividende sont des sociétés cotées en bourses US qui ont versé des dividendes depuis plus de 25 ans sans jamais les abaisser (10 ans pour l’ Europe).

Ce qu’on peut dire sur ces entreprises :

  • Ce sont des entreprises qui savent gérer leur trésorerie quel que soit le contexte économique (sur 25 ans, il peut y avoir beaucoup de hauts et de bas).
  • Ces entreprises possèdent un avantage concurrentiel et savent le conserver.
  • Elles ont su diversifier (sectoriellement et géographiquement) leurs activités pour ne pas dépendre des aléas du marché.
  • Et enfin, statistiquement les aristocrates du dividende battent les indices

Avec ces entreprises et ces dividendes, nous avons 2 possibilités :

  • Soit de réinvestir les dividendes (ce qui s’appelle la capitalisation)
  • Soit de les toucher (ce qui s’appelle la distribution)

Par chance, il y a des ETFs qui se basent sur ces entreprises.

Pour cet article, j’ai décidé d’utiliser l’ETF VIG de Vanguard, qui est un ETF qui capitalise une partie des dividendes, et en distribue une autre partie.

Vous trouverez plus d’information sur cet ETF ici.

Dégagement de responsabilité : Je ne suis pas un conseiller en investissement professionnel et que je n’ai pas l’intention d’en devenir un.  Je ne peux pas connaître tous les détails de vos finances personnelles, donc tout ce que je dis ici doit être traité comme une opinion à des fins de divertissement uniquement. Je partage une partie de ce dans quoi j’ai personnellement investi, pourquoi j’y suis investi, et j’espère que c’est divertissant 😉

Données historiques

Comme pour la stratégie d’achat au prix moyen (article complet), j’ai récupéré les données de VIG du 01.06.2015 au 01.05.2020. Données complètes sur yahoo.

Dans cet exemple, comme pour la méthode d’achat au prix moyen, je pars de l’hypothèse que vous avez 1’000 chf à investir à chaque fin de mois.

La méthode

En fait cette méthode n’est pas très différente de la méthode d’achat au prix moyen.

Nous allons simplement investir de manière régulière un montant fixe.

Là on nous allons voir une différence entre ces 2 méthode, c’est que nous allons devoir réfléchir un peu, dans le sens ou nous allons chercher à bien diversifier notre portefeuille et faire des arbitrage.

Faire des arbitrage consiste à vendre des actions moins rentables (ou qui perdent de l’argent) que d’autres, pour en acheter des meilleures.

Mais avec cet ETF – ou avec un bon choix d’aristocrate du dividende – on ne devrait pas se retrouver dans une telle situation.

Simulation

Bien, entrons dans le vif du sujet. Voyons ce que nous aurions après 2 ans, en ayant investi 1’000 chf tous les mois (tableau téléchargeable ici) :

VIG 2 premières années

Après 2 ans, on aurait un investissement de 24’051 $ qui en vaudrait 27’537, soit 3’486 $ de plus, un peu plus de 14%.

Pas de différence notoire à ce moment-là avec la méthode d’achat au prix moyen : Après 2 ans, on avait un gain de 3’672 $.

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Le test complet

Comme auparavant, j’ai continué ce test jusqu’au 01.05.2020, voici ce que ça nous donne (2 dernières années dans la capture, tableau complet dispo ici) :

VIG 2 dernières années

Après 5 ans, grâce à cette méthode, notre investissement de 57’246 $ vaudrait 71’839. 14’593 $ de plus, soit 125% d’augmentation.

Graphique

Voici le graphique qui nous montre tout ça :

VIG graphique

Ce graphique contient :

  • La valeur de notre investissement (cours du jour * nombre d’actions).
  • Le montant investi.
  • La différence entre la valeur et l’investissement.

Tout ça, malgré la grosse crise traversée à cause du coronavirus.

Pour dire que tous les marchés s’effondrent, notre méthode a bien tenu le coup, non? 🙂

Dividende

En plus d’un gain potentiel en capital intéressant, on aurait touché pendant cette période un dividende total de 6’494$ (3’097 $ avec l’autre méthode).

Conclusion

La méthode de croissance du dividende est robuste et pérenne, il faut partir du principe que chaque achat sera un « buy and hold », c’est-à-dire acheter pour la vie.

Son fonctionnement est hyper simple : Acheter à une fréquence régulière (1x/mois) avec un montant régulier.

Tous les tableaux et graphiques affichés ici sont téléchargeables gratuitement en cliquant ici.

Et vous, quelle est votre méthode préférée?

Pas encore choisi votre courtier en ligne ?

Pensez à DEGIRO, certainement un des meilleurs courtiers, avec des coûts ridiculement bas.

Voir le tuto comment créer un compte DEGIRO

Prochain article : La comparaison des méthodes en chiffres et graphiques.

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Article Categories:
Bourse · Gagner plus d'argent · Investissement

Commentaires sur Stratégie bourse : Croissance de dividende

2 réponses à “Stratégie bourse : Croissance de dividende”

  1. Avatar Anis dit :

    Salut Seb,

    Merci pour cet article.

    Mais tu ne penses pas que c’est le plus mauvais moment des dix dernières années pour les dividendes ? Beaucoup d’entreprises se sont fortement endettés car elles ont du fermer pendant plusieurs mois, certains gouvernements ont même interdits le versement de dividendes pour cette année avec possibilité de prolongation de 3 ans (la Suisse par exemple).
    De plus, une entreprise qui propose des dividendes est souvent (pas toujours) peu compétitive. En effet, si l’entreprise propose des dividendes c’est pour donner des arguments pour acheter leurs actions. Hors les bonnes entreprises n’ont pas besoin de faire de « pub », leur CA, marge brute et bénéfices nets sont constamment en hausse.

    De plus il faut faire attention, car beaucoup d’entreprises empruntent énormément d’argent pour payer les dividendes, de ce fait elles se rapprochent de plus en plus de la faillite. Aussi, une entreprise qui verse de gros dividendes n’investit que peu de son bénéfice pour améliorer l’entreprise, ce genre de leaders qui préfèrent faussement plaire aux investisseurs ne me donnent que peu confiance.

    Je ne suis pas en train de dire que la stratégie des dividendes est mauvaise, mais il faut rester attentif aux entreprises dans lesquelles ont investi et ne surtout pas tout investir dans cette stratégie (diversifier encore une fois). En plus, il est difficile de faire des calculs à long terme car le dividende versé varie chaque année.

  2. Seb Seb dit :

    Salut Anis,
    Que dire… je suis assez d’accord avec toi, ton commentaire est très cohérent avec ce qui se passe pour la majeure partie des entreprises, mais pas les aristocrates du dividende.
    Ces entreprises-là sont solides, paient des dividendes depuis longtemps, des montants toujours croissants.
    Alors oui, je suis convaincu que cette stratégie fonctionne encore, d’autant plus quand je sais que Warren Buffet l’utilise également.
    Après il faut faire attention à la société que tu choisis et ne pas être attiré par un gros dividende, là c’est clair que ça peut être une preuve de « mauvaise » gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.