Août 24, 2020
147 Views
2 0

Retour de vacances

Written by Seb

Retour de vacances

Salut à tous ! J’espère que vos vacances se sont bien passées et que vous en aurez profité pour vous ressourcez après de début d’année un peu étrange qu’on aura eu.

Pour ma part, avec ma femme nous avons décidé de louer un camping car et partir faire un tour en Suisse. En gros on a traversé ou dormi dans 17 cantons sur 6 jours et 1200 km, en suivant un peu le grand tout de Suisse, avec à chaque fois une « escale » sympa, histoire de faire découvrir la Suisse à notre fiston de 3 ans 1/2.

On a eu l’occasion de faire du camping sauvage dans les grisons, une baignade dans le lac de Constance en Thurgovie, se faire asperger la figure aux chutes du Rhin à Schaffhouse, passer une journée au zoo de Zürich ou encore dans le musée de transports de Lucerne, en passant par le château de Hallwil.

Un voyage vraiment sympa et une belle expérience pour toute la famille en camping car. Et on a eu du bol : on a fait tout ça après le début des écoles dans pas mal de cantons, on a donc évité les grosses foules qu’on aurait eu quelques jours plus tôt 😉

Voici quelques photos :

Château de Hallwil

Le Château de Hallwil, seul château de Suisse avec des douves

Lac de Constance

Le lac de Constance, avec l’Allemagne en face

Chutes du Rhin

Les chutes du Rhin depuis un de ces bateaux à touriste 🙂

Zoo Zürich

La partie savane du zoo de Zürich

Musée des transports

La partie aviation du musée des transports

Quid des affaires

Côté perso, j’ai eu l’occasion de prendre un peu de temps pour moi, et me concentrer sur moi-même. Je ne suis arrivé à aucune conclusion mais au moins j’ai pu me poser les bonnes questions sur mon avenir.

Les bonnes questions

En lisant ça, une bonne question qui serait à se poser serait déjà : Comment être sûr que c’est les bonnes questions ?

Et bien cher lecteur, je ne sais pas si tu t’en souviens, mais en plus de toutes les activités et passions que je peux avoir, je fais également de l’hypnose. Et là j’ai décidé de faire de l’autohypnose pour me ressourcer et faire ce fameux point.

Si ça vous intéresse de tenter cette expérience géniale, vous pouvez essayer de googler « hypnose rencontrer son guide » et ensuite utiliser des séances youtube comme par exemple celle-ci :
https://www.youtube.com/watch?v=TXG1lI9sZPM

Je n’ai pas testé ce lien youtube alors je vous laisse faire et vous nous donnerez votre feedback 🙂 Perso, depuis la première fois que j’ai fait de l’autohypnose, j’en suis devenu complètement accro et j’utilise cette technique très régulièrement 🙂

C’est un petit exercice à faire quand on est calme et tout seul, vraiment intéressant et ça n’engage à rien. J’imagine que certains seront réticents en me lisant, mais je vous conseille d’essayer, au pire vous perdrez une heure, mais au mieux vous aurez l’occasion de vivre une expérience fantastique 🙂

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Introspection – l’état actuel

Bref, suite à une analyse introspective, j’en suis arrivé à ces pistes de réflexion :

1. Mon travail d’informaticien me plaît de moins en moins, c’est un fait. Je me plains souvent que je n’ai pas de motivation à y aller et j’ai l’impression finalement que la seule chose qui me pousse à continuer de faire ce job c’est d’arriver au 25 du mois pour toucher mon salaire.
-> ça ne vous rappelle rien, quelque chose qu’on appelle la rat race ?

Il y a aussi le fait que ce travail est compliqué car hyper technique, et les technologies changent de plus en plus vite.

Les patrons adorent ça parce que ces technologies sont de plus en plus performantes et leur permettent de faire croître la rentabilité de l’entreprise. Mais du côté de l’employé, il faut savoir que ça demande beaucoup d’énergie pour se tenir à jour. Sans parler du fait qu’il faut toujours maintenir la production à flots et faire des nouveaux projets.

C’est donc un jeu d’équilibre qui est de plus en plus difficile à supporter pour moi, car la passion n’est plus la même qu’à 20 ans. Et les jeunes qui arrivent sur le marché du travail sont de plus en plus performants et mieux formés, et se tiennent au courant des changement, ce que personnellement je ne fais plus depuis quelques années, par manque d’intérêt, de temps, et de volonté d’implication.

2. Ce salaire justement… je sais qu’il est plafonné (comment dépasser ce plafond) et ne montera jamais beaucoup plus haut. J’ai 15 ans d’expérience en informatique, et je pense avoir atteint quasi le salaire maximum que je pourrai avoir en tant que développeur. Un des moyens de faire augmenter ce plafond serait de changer de domaine et passer dans le management, mais est-ce que j’en ai envie ? (Voir la suite… 🙂 )

Mais aussi : est-ce que mon big boss voudrait me voir comme manager, alors que je ne montre pas une motivation extrême et ne suis pas un lèche-*** ? Pas sûr.

3. Je supporte de moins en moins le fait d’avoir des supérieurs qui nous dictent à longueur de journée ce qu’on doit faire, pour quand, qui contacter pour ci ou ça, etc, etc. Et je déteste aussi devoir justifier les heures passées à faire telle ou telle tâche. La réponse à la question précédente se trouve donc ici 🙂

Se tourner vers l’avenir

4. Comme je l’avais annoncé mi-juillet : ma société a été créée cette année, et je compte la faire démarrer comme agence immobilière pour vendre des objets. Le truc c’est que j’ai été un peu flemmard et j’ai pris du retard dans ce que j’ai à faire. Il faut que je me bouge 🙂

5. Suite à ma dernière déconvenue immobilière (voir la déconvenue), je n’ai plus fait aucun investissement et j’ai donc les fonds qui y étaient dédiés qui sont disponibles. Ces fonds me permettraient de quitter mon job actuel et me concentrer à 100% à ma société.
-> c’est là qu’il faudra une sacrée dose de courage : quitter la « sécurité » d’un job pas trop intéressant mais qui paie un salaire fixe tous les 25, ou risquer de ne plus avoir de revenus pendant quelques mois, le temps de faire démarrer ma société, mais ensuite pouvoir toucher des revenus conséquents (sans certitude malheureusement) ?
Vous voyez le genre de questions… pas facile à y répondre n’est-ce pas ? 🙂

La dernière chose que je peux rajouter c’est que les fonds que j’ai me permettraient de vivre environ 10 ou 11 mois sans le revenu issu de mon travail, ça me laisse quand même de la marge. Mais si je décide de faire ça et quitter mon job, je devrai certainement engager de l’argent en marketing pour ma société, ce qui entamerai un peu mon pécule. C’est donc quand même délicat.

Se former sur des sujets utiles

6. D’un autre côté, ma boîte actuelle propose des formations gratuites sur divers points qui n’ont rien à voir avec mon métier ou le core business de la boîte. Par exemple une petite formation de 2 jours sur le storytelling (l’art de raconter des histoires) : très utile pour la vente ;). Ou encore du growth hacking (technique faire grandir une audience web), très utile également.

Toutes ces formations ont un avantage – non négligeable – en commun, c’est que je pourrais les utiliser pour mes « nouvelles » activités professionnelles… Donc ça vaut le coup.

Enfin voilà, si je décide de quitter ma boîte, ça sera de toute façon après avoir pu profiter de ces formations gratuites et donc pas avant la fin d’année, j’attendrai même d’avoir reçu mon 13ème salaire en décembre par la même occasion 🙂 Une raison de plus de rester dans la rat race comme vous le voyez.

La création de revenus passifs

7. En même temps et parallèlement au point 6, je suis toujours en « état d’alerte » et prêt à sauter sur une belle occasion immobilière. J’ai des alertes sur plusieurs sites d’annonces immobilières (anibis, immoscout, etc.) et je suis prêt à me pencher sur tout ce qui me paraîtrait intéressant.

Plus d’infos sur ces alertes dans ma stratégie de recherche de bien immobilier.

J’ai mis au point des méthodes très pratiques et performantes qui me permettent de faire ça rapidement. Je songe même à automatiser tout ça grâce à mes compétences de développement, car il n’y a rien de bien compliqué là dedans et ça m’éviterait du boulot manuel.

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Objectifs

Dans tous les cas, mon objectif final n’a pas changé : quitter la rat race au plus tard à mes 45 ans. Ce qui signifie au maximum à mi 2025. Et les 3 premiers points mentionnés ci-dessus n’ont fait que de me conforter dans l’idée que je veux vraiment atteindre cet objectif et m’échapper de la rat race le plus vite possible.

Personnellement, je ne compte pas du tout utiliser la méthode des 4%, comme beaucoup de fans du mouvement FIRE le font, mais bien la méthode de couverture des dépenses par un revenu passif. Ces 2 méthodes sont expliquées en détail dans cet article.

C’est un choix personnel, à vous de faire le vôtre, mais comme ça vous savez qu’il y a plusieurs méthodes pour y parvenir 🙂

Je pense aussi que je vais devoir revoir ma méthode de découpage de mes sous-objectifs. J’ai vu par exemple que le bloggueur thepoorswiss les avait fait sur excel (voir l’article https://thepoorswiss.com/july-2020-buying-a-house/ -> 2020 goals). Ensuite il n’y a plus qu’à tenir à jour le fichier régulièrement, dès qu’on a bossé sur un objectif. Pas mal comme méthode, simple et efficace 🙂

Ça me fait d’ailleurs penser qu’il faut que je me refasse une séance d’autohypnose sur ce sujet en particulier, afin de faire travailler mon inconscient pour m’aider à trouver les bonnes réponses à mes questions :).

Lectures

J’aime bien lire, en général des livres sur le développement personnel, les romans ne m’intéressent pas trop. Début juillet je m’étais dit que j’en lirai au moins 2 ou 3 entre juillet et août, mais je n’ai pas trouvé autant de livres assez intéressants pour me pencher dessus à fond et je n’en ai finalement lu qu’un.

Ce livre, c’est le dernier paru de mon auteur préféré Robert Kiyosaki, il s’appelle « Fake« , qui signifie simplement « Faux ».

J’en ferai une revue un peu plus complète à l’occasion, mais en gros ce livre explique que l’argent que nous utilisons tous les jours et que nous gagnons à la sueur de notre front est du faux argent. Il n’a aucune valeur intrinsèque. C’est simplement de l’argent imprimé par des banques ou des états, et qui perd de la valeur (inflation) à chaque impression (et là pour info, entre mars et août 2020, au moins 2500 milliards de dollars ont été imprimés pour relancer l’économie…).

La vraie valeur

D’après lui, la vraie valeur se trouve dans l’or, l’argent (physique), ou même la pierre. C’est pour ça qu’on les appelle valeur refuge, car même si nos monnaies perdent de la valeur, ces métaux et l’immobilier gardent une valeur réelle, leur valeur intrinsèque. Ça tombe bien pour moi, car la pierre représente mon investissement le plus important 🙂

C’est pas tout faux ce qu’il dit, car finalement l’or, l’argent et la pierre étaient là bien avant notre argent papier (dollars, chf, euro, etc), et seront là bien après nous.

On a déjà vu de l’argent perdre toute sa valeur, vous aurez certainement déjà entendu parler du Mark allemand de 1923, qui a perdu l’entièreté de sa valeur en très peu de temps (ce qui avait d’ailleurs permis à Hitler de prendre le pouvoir). Voir l’article wikipédia.

D’après Kiyosaki, toutes les monnaies créées par les banques ou les états sont vouées à cette même destinée… ça craint, donc autant se protéger.

Je verrai dans ma revue ce que j’en dirai, je dois encore la faire alors affaire à suivre 🙂

A part ça, je suis désolé si je vous soûle à souvent faire référence à Kiyosaki 🙂 mais je trouve qu’il a une super manière de vulgariser des sujets relatifs à l’argent avec des explications simples et facilement compréhensibles pour tous.

J’ai encore « Votre cerveau vous joue des tours » de Albert Moukheiber à lire, que m’avait recommandé Anis, je m’y mettrai dès que j’aurai à nouveau du temps.

Et vous

Et vous, vous en êtes où ? Vous avez pu prendre le temps de remettre vos idées en place ou de (re)définir vos objectifs pendant ces vacances ?

Quelque chose a changé dans votre situation ou vos objectifs depuis le début de l’année ?

Les commentaires sont ouverts, à vos claviers ! N’hésitez pas à nous partager vos points de vue 🙂

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Article Categories:
Journal · Liberté financière

Commentaires sur Retour de vacances

2 réponses à “Retour de vacances”

  1. Anis dit :

    Bonjour Seb,

    Ça fait plaisir de voir que tu es de retour. Concernant entrepreneuriat, je ne peux que t’encourager dans cette voie. D’ailleurs, n’oublie pas que tu as le droit au chômage pour tes premiers mois.

    Et si tu cherches de nouveaux livres à lire en rapport avec la vente et le dévloppement personnel, je te conseille grandement HOOKED de Nir Eyal ainsi que le « Personal MBA » de Josh Kaufman. Deux livres très très intéressants.

    • Seb dit :

      Salut Anis,
      Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir aussi d’être de retour 🙂
      Merci pour l’encouragement. Comment ça j’aurai le droit au chômage? Tu aurais un lien à me montrer qui expliquerait ça? Parce que là dans ma tête c’est l‘inverse, en cas de démission tu as une pénalité de chômage. Mais je t’avoue que je m’étais jamais posé la question plus loin.
      Merci pour le tuyau des livres 🙂 le Personnal MBA je l’avais commencé il y a 2 ans mais jamais terminé, il ne m’a pas plu plus que tant. Par contre pour hooked, je vais aller voir ça sur le champ 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *