Mar 13, 2020
380 Views
0 0

L’état financier

Written by Seb

L’état financier

Qu’est-ce qu’un état financier  ? C’est simplement une vue de votre patrimoine personnel, à l’instant où vous l’écrivez. Il est susceptible de changer lors de chaque changement dans votre situation financière.

L’état financier permet d’identifier les flux qui s’échangent entre les divers éléments qui constituent votre patrimoine. Il n’est pas destiné qu’aux entreprises, comme je le pensais la première fois que j’en ai entendu parler, mais bien aux individus aussi, comme vous et moi.

Il vous permet de détailler vos revenus, vos dépenses, vos actifs et vos passifs, et vous permet d’en avoir une représentation graphique. Attention à ne pas le confondre avec un budget – qui n’affiche que des prévisions -, l’état financier affiche la réalité, basée sur des faits tangibles.

C’est Monsieur Robert Kiyosaki qui en parle dans son livre Père riche, père pauvre (lecture hautement recommandée, je l’ai sûrement déjà dit 🙂 ) au premier au grand public. J’estime avoir compris les principes de l’état financier et j’aimerai que vous les compreniez également car son importance est capitale.

Un exemple téléchargeable sera disponible à la fin de cet article, ne le manquez pas !

Revenus, dépenses, actifs et passifs

Les revenus sont les rentrées d’argent dans votre état financier, la majeure partie d’entre nous n’a comme revenu, au début, que le salaire provenant d’un travail.

Les dépenses c’est l’argent qui sort de l’état financier, il s’agit de la liste que nous avons faite dans l’article sur les dépenses.

Maintenant il faut bien comprendre la différence entre un actif et un passif.

Voici ma définition : l’actif fait rentrer de l’argent dans votre état financier (votre poche), le passif en fait sortir régulièrement.

Notre but ici sera d’acquérir des actifs, et éviter les passifs.

Quelques exemples d’actifs :

  • Un appartement que je possède, qui est en location et qui me ramène un cash-flow (point abordé dans un autre article).
  • Un droit d’auteur que je détiens pour une chanson ou un livre et qui me ramène des royalties.
  • Une action d’entreprise qui rapporte des dividendes

Quelques exemples de passifs :

  • Ma voiture, elle me coûte de l’argent (entretien, essence, assurance,…) même si je l’ai payée sans crédit ou leasing. Mais si je l’utilise comme outil de travail, comme un taxi par exemple, ou un véhicule de livraison, elle devient un actif car elle contribue à mettre de l’argent dans ma poche.
  • Mon propre logement, je dois l’entretenir, payer des assurances, certainement un crédit hypothécaire avec des intérêts.

Voici à quoi ressemble un état financier vierge, c’est ce que nous avons au-dessus de notre tête au moment de notre naissance :

Etat financier vierge

L’état financier du pauvre

Voyons maintenant à quoi ressemble un état financier pour une personne qui ne possède aucun actif, on pourrait dire que c’est l’état financier de la personne de cet article :

Etat financier du pauvre

Explications :

Cette personne a un travail qui lui donne un revenu sous forme de salaire. Mais elle a aussi des frais à payer en taxes (impôts), location de son logement, nourriture, transport et habillement. Le flux montre que tout son salaire passe dans ses dépenses et elle ne sauvegarde rien du tout. Heureusement pour cette personne, elle n’a aucun passif.

L’état financier de la classe moyenne

La classe moyenne représente la majeure partie de la population, c’est celle où l’on gagne assez d’argent pour se payer des choses plus ou moins inutiles (grosse moto, grosse voiture, grosse maison, grosse télé, smartphone à 1200 francs,…), sans savoir qu’on achète en fait des passifs.

On y passe tous (plus au moins) en fait. On finit nos études ou notre apprentissage, on entre gentiment dans la vie active, on gagne plus d’argent que ce qu’il en faut, on a de très petites dépenses parce qu’on vit chez nos parents. Alors on se dit qu’on peut se permettre d’en dépenser une partie en futilités. Mais au final voyons son effet :

Etat financier classe moyenne

Explications :

Le travail donne un salaire, mais du fait de nos achats à crédit : voiture, moto, utilisation de la carte de crédit (avec des intérêts faramineux), de dette d’étudiant ou de notre logement, tout notre revenu part en dépenses pour payer les passifs. C’est l’exemple type de la rat race, où on doit aller travailler pour pouvoir payer nos dépenses.

Selon vous, est-ce qu’on peut imaginer qu’une personne avec un état financier de ce type n’est pas pauvre ? Que se passerait-il si elle perdait subitement son job (par exemple à cause du ralentissement économique dû au coronavirus) et donc sa seule source de revenu? La faillite assurée, car ses dettes récurrentes (remboursement et assurance de voiture, télé 65 pouces achetée à crédit, …) ne s’arrêteront pas parce que son revenu a diminué!

L’état financier du riche

Pour le riche – ou la personne libre financièrement – le tableau est bien différent. Il a su créer ou acquérir des actifs, dont les revenus génèrent un montant dépassant celui les dépenses. Voici son état financier :

Etat financier du libre financièrement

Explications :

Le riche possède des actifs comme par exemple des propriétés immobilières (revenus locatifs), des actions (dividendes) ou une propriété intellectuelle (un livre qui lui donne des royalties, ou un film). Comme ces actifs génèrent des revenus qui dépassent ses dépenses, le riche ne travaille pas pour de l’argent mais il fait travailler son argent pour lui.

C’est un cercle vertueux car comme cette personne gagne plus que ce qu’elle dépense, ça lui permet de continuellement investir son argent dans des actifs qui lui rapporteront de plus en plus, en utilisant le principe des intérêts composés.

Imaginons que cette personne ait calculé que ses dépenses étaient de 4’500 francs par mois et qu’elle génère 5’000 de ses revenus passifs. Elle aura 500 francs de disponibles à investir le mois suivant, qui a leur tour généreront un revenu passif de 5’010 francs, pour lui laisser un montant disponible de 510 francs, et ainsi de suite. Chaque mois elle aura plus d’actifs et donc de plus en plus de revenus.

Riche?

Je parle d’une personne riche. Mais est-ce qu’elle est vraiment riche? A combien s’élève la richesse? Ma définition de la richesse (qui n’engage que moi), c’est que dès que le montant des dépenses est couvert par des revenus passif, nous offrant la liberté financière, la richesse est atteinte. Pas besoin d’avoir 10 millions sur mon compte pour me sentir riche, mais simplement ne plus avoir de contrainte de devoir aller travailler 5 jours sur 7.

Le salaire est limité

C’est à ce moment-là que le concept du plafond salarial n’a plus de sens… En effet, quand vous travaillez pour un patron, votre patron a forcément une limite de salaire maximum qu’il peut vous donner. Si il la dépasse, il perdra de l’argent. Dans à peu près toutes les entreprises, un patron vend vos heures à ses clients. Si il vous facture disons 70 CHF par heure aux clients, vous pensez qu’il peut vous payer plus que 30 ou 40 CHF par heure de travail? Sachant qu’il a des charges à payer en plus de votre salaire et qu’il doit ajouter une marge, pour gagner sa vie.

Votre salaire est donc plafonné et a une limite, qu’il est impossible à dépasser.

Mais avec les actifs de votre état financier, il n’y a plus de limite… Rien ne vous empêche d’en avoir 5 ou 500.

L’état financier de ma banque

Afin de bien comprendre l’utilité des actifs dans l’état financier, j’aimerai vous montrer un dernier état financier : celui de ma banque (à droite) lorsque j’achète (à gauche) mon logement avec un crédit hypothécaire :

Etat financier de ma banque

Explications :

Mon travail me donne un salaire, mais du fait de l’achat d’un passif (mon logement), une dépense sort de mon état financier.

Du côté de la banque, ma dépense est un revenu pour elle, parce mon passif est son actif. Et chaque banque a des centaines voire des milliers d’actifs de ce type. Vous voyez la nuance ?

Maintenant, sachez que vous pouvez être à la droite de ce schéma, en acquérant par exemple un bien immobilier pour le louer. Ce bien devient votre actif et les loyers que votre locataire vous verse, sont désormais vos revenus.

Ces revenus vous seront versés tous les mois, à vie. Ils ne s’arrêteront pas lorsque vous prendrez votre retraite ou si vous perdez votre emploi. Ils arriveront même quand vous dormez ou serez en vacance en train de siroter une piña colada au soleil.

Ce que je veux de mon état financier

Ayant compris le principe de l’état financier et l’échange de flux financier de celui-ci, la seule chose qu’il reste à faire est d’ajouter des actifs dans notre état, afin de profiter des revenus qu’ils généreront :

Ce que je veux de mon état financier

Explications :

Finalement, notre objectif est de mettre des actifs dans notre état financier, le plus d’actifs que possible. Car on a compris que les actifs généreront des revenus, qui nous permettront d’acquérir de nouveaux actifs, et ceci sans limite, sans plafond. Plus on aura d’actifs, plus on aura de revenus, c’est aussi simple que ça.

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

A vous de jouer

À votre tour de faire votre état financier. Continuez avec le fichier Excel que vous avez commencé pour vos dépenses.

Téléchargez l’exemple ici

De la même manière que vos dépenses, listez simplement vos revenus, vos actifs et vos passifs.

Note : Si vous avez déjà des actifs, notez juste le cash-flow généré, pas la dette et le revenu brut.

Exemple avec un appartement locatif dont le loyer brut est de 1’000, coût dette 450 (hypothèque), cash-flow = 1000 – 450 = 550, notez :

  • 550 dans les revenus.
  • Le montant des fonds que vous avez investi pour acquérir ce bien dans vos actifs.

Voici à quoi ça devrait ressembler :

Mon état financier revenus-dépenses

Mon état financier actifs-passifs

Note : les puristes l’auront remarqué, tout au long de cet article je fais des états financiers présentés sous la forme 1-1-2 alors que là je vous dis de faire 1-1-1-1. C’est simplement parce qu’à l’utilisation, j’ai remarqué de gros avantages à l’utiliser de manière verticale, typiquement pour faire des formules avec un tableur (excel, google sheets, …) ou des graphiques.

Téléchargez l’exemple ici

Un suivi

Dès que votre situation change, faites un nouvel état financier et gardez l’ancien. De cette manière, vous pourrez faire des graphiques pour voir votre évolution.

Par exemple l’évolution des revenus, des dépenses et du cash-flow avec plusieurs états financiers :

Etat financier évolution

Téléchargez l’exemple ici

Ou encore le ratio d’indépendance financière, qui se calcule en divisant vos revenus passifs par vos dépenses afin d’obtenir un pourcentage. Votre but est de dépasser les 100 %, ce qui signifie que vous serez libre financièrement :

Ratio indépendance financière

Le mot de la fin

Remarques sur les actifs et passifs :

  • Essayez de vous débarrasser de vos passifs le plus vite possible, ils vous coûtent cher à la longue.
  • N’achetez jamais un passif à crédit, comme par exemple une voiture ou une moto. Une règle simple à garder en tête : Si vous n’avez pas les moyens, n’achetez pas.
  • Ne sortez jamais un actif de la colonne des actifs, sauf pour acheter un actif plus rentable (ça s’appelle faire de l’arbitrage).
  • Utilisez l’argent que vous avez économisé en vous payant en premier de manière à créer des actifs qui vous généreront des revenus passifs. Nous verrons par la suite comment acquérir ces actifs. Le plus important aujourd’hui et de comprendre à quoi ils servent.

Exemple téléchargeable

Gagnez du temps et téléchargez votre exemplaire en cliquant ici.

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Article Categories:
Liberté financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *