Mar 24, 2020
406 Views
1 0

Eviter les dettes

Written by Seb
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Eviter les dettes

Les intérêts coûtent cher!

Suite à mon article sur les dettes, j’aimerai ajouter encore un mot sur celles-ci, surtout les mauvaises. Vous l’avez sûrement déjà compris, une dette, utilisée pour un passif, coûte cher, très cher. Je vais vous donner un exemple chiffré d’une dette hypothécaire. N’importe qui pourrait contracter ce genre de dette dans le cadre de l’achat de son logement principal.

Pour l’exemple, nous allons utiliser des valeurs rondes, pour bien comprendre. Voici les chiffres.

  • Coût d’achat : 600’000 CHF
  • Emprunt : 500’000 CHF
  • Taux d’intérêt (en supposant qu’il soit fixe sur 100 ans) : 1.5 %
  • Amortissement annuel : 1 % = 5’000 CHF

La première année, vous aurez à payer :

Eviter les dettes 1

Après 2 ans, vous aurez ceci :

Eviter les dettes 2

5’000 CHF ont été amortis et sont déduits de votre dette, vous payez donc les intérêts sur 495’000 CHF.

Après 2 ans vous avez déjà payé 14’925 CHF en intérêts. Cet argent est « perdu » pour vous et vous ne le récupérez jamais, il s’agit de la rémunération de la banque. Vous comprenez pourquoi la banque chercher à créer ce type d’actifs dans son état financier?

Après 10 ans

Faisons le point après 10 ans :

Eviter les dettes 3

71’625 CHF ont été payés en intérêts après 10 ans C’est toujours de l’argent perdu, vous ne le reverrez plus jamais. Et vous êtes encore loin de pouvoir payer entièrement votre logement vu le capital restant.

Le seul avantage avec le temps c’est que vous diminuez votre coût total chaque année grâce à l’amortissement, et ainsi vos mensualités totales. Vos mensualités se montent à quelque chose comme environ 1’000 CHF par mois, ce qui est très abordable comme loyer en Suisse. Et c’est toujours moins que le loyer que vous payeriez à un propriétaire si vous étiez locataire de votre appartement.

Nota bene : Je ne cherche pas du tout à vous dissuader d’acheter votre propre (quoique, ça se discute comme réflexion). J’utilise juste ces chiffres pour montrer combien coûte une dette sur un long terme.

Après 40 ans

En Suisse, la moyenne d’âge d’acquisition de la propriété est de 35-37 ans (source : letemps.ch). Après 40 ans de paiements d’intérêts vous aurez environ 75 ans si tout va bien. Voyons la situation à ce moment-là :

Eviter les dettes 4

Après 40 ans, 241’500 auront été payés « dans le vide ».

Et après 100 ans

Si vous n’avez fait d’amortissement extraordinaire – c’est-à-dire supplémentaire au minimum dû –  voyons où nous en serons :

Eviter les dettes 5

Vous aurez finalement payé 378’750 CHF d’intérêts pour votre logement principal. En plus de son prix d’achat qui était de 600’000 CHF, donc pas loin 1 million.

Cet argent est désormais dans les mains de votre banque et pas dans les vôtres, grâce à son état financier.

Avec ces 378’000 CHF et de bons investissements vous auriez pu vous sortir de la rat race sans problème et certainement depuis de nombreuses années.

Comprendre le principe

Le principe qui entre en jeu avec les dettes est surtout celui des intérêts composés.

Les banques le connaissent bien. Mais elles ne sont pas les seules, les magasins le connaissent aussi :

  • Manor avec sa carte myOne
  • Migros avec sa carte de crédit Cumulus (carte gratuite mais avec 12% d’intérêts)
  • Coop avec sa carte de crédit Supercard
  • Les vendeurs de voiture aussi le font avec leurs leasing.

Ce n’est pas pour rien qu’on voit des pubs superbes, du genre : Super télé 60″, 2’999 CHF seulement! Payez-la en 10 fois 500 CHF pour plus de flexibilité… J’exagère dans les chiffres mais le principe est bien là.

Tous ces organismes utilisent souvent un bon marketing pour poussent les gens à consommer leurs produits à crédit. On ne s’en rend même plus compte mais leur but final est seulement de créer des intérêts composés qui nous coincerons de plus en plus dans la rat race.

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Moralité

Éviter les dettes, elles coûtent très cher 🙂

Comment s’en sortir?

Si vous avez des dettes, essayez de les régler avant d’entamer quoi que ce soit d’autre. Mettez en place un plan de remboursement.

Déployez la technique pour connaître vos dépenses et utilisez votre surplus de liquidités pour rembourser régulièrement vos créanciers.

Si vous avez une dette de carte de crédit à 12% d’intérêts, trouvez un moyen de réduire ce taux d’intérêt.

Trouver des solutions

Vous pouvez emprunter de l’argent à votre famille ou vos amis, ou pourquoi pas une partie aux deux. Mais si vous le faîtes, faîtes-le bien quand même, signez-leur une reconnaissance de dette et un échéancier de remboursement.

Ou alors pourquoi pas, par exemple, faire un crédit à la consommation? Ceci vous permet de regrouper vos dettes en une seule.

Imaginez que vous ayez 5’000 CHF de crédit à Mediamarkt parce que vous avez acheté une super télé à 12% d’intérêts. Vous ne serez pas capable de rembourser rapidement cette dette et les intérêts vont coûter tres cher.

En même temps vous devez rembourser les super vacances à Las Vegas à 4’000 CHF que vous avez fait l’été passée avec vos potes et que vous avez payé avec votre carte de crédit… Oui on a tous été jeunes 🙂

Faire marcher votre intelligence financière

Intelligemment, vous décidez de faire un crédit à la consommation de 9’000 CHF à la banque M. Une fois que vous avez fait votre demande et reçu vos 9’000 CHF de la banque M, vous payez votre dette à Mediamarkt, et payez votre facture de carte de crédit.

Là vous pourrez décider d’étaler le remboursement de ces 9’000 CHF  sur 12 (773 CHF/mois) ou 24 mois (397 CHF/mois), selon vos capacités de remboursement. De cette manière, plus d’intérêts composés.

Certes, vous payerez un intérêt sur votre emprunt, mais il sera moins important que vous laissiez courir une dette avec un taux d’intérêt de 12%. En plus, cette manière de faire vous demandera de la rigueur et conditionnera votre subconscient à avoir de la rigueur.

Dernier point important : On peut dire que cette manière de faire vous fera appliquer le principe de la bonne dette vs la mauvaise dette. Car même si vous contractez un nouveau passif, celui-ci sert à atténuer les effets d’un passif encore plus néfaste. C’est un signe d’intelligence 🙂

Faire preuve de créativité

J’ouvre la porte de la créativité : faîtes-nous part des manières créatives (crédit conso/P2P/famille/etc.) que vous avez trouvées pour rembourser vos dettes et vous retrouver « debt-free » comme aiment dire mes amis amerlocs 🙂 A vous de jouer!

La famille Keller n'a plus de dettes et le fait savoir

La famille Keller n’a plus de dettes et le fait savoir

Et vous, avez-vous des dettes, hors hypothèque ?

Recevez mon ebook gratuit et découvrez 15 méthodes simples (+ bonus) pour économiser de l'argent rapidement et efficacement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.